Spectacle créé en 2013.


Comme dans Monsieur de Pourceaugnac, Molière fustige le bourgeois, l’arriviste, que représente le personnage de George Dandin. Sous la forme d’une comédie, cette fable sur les classes sociales et sur la noirceur de l’âme humaine, où les coups de bâtons pleuvent, à l’instar des Fourberies de Scapin, se révèle plus complexe que sa pièce ci-dessus nommée. Est-ce à cause des monologues récurrents de Dandin aux accents introspectifs ou est-ce à cause des dialogues virulents qu’il entretient avec sa femme Angélique qui adopte dans cette pièce, une posture féministe très moderne ? Ce qui est certain, c’est que la frontière entre la farce, le comique de situation et le drame le plus noir est des plus ténues.

Une comédie féroce en 3 actes comme les 3 coups de théâtre
George Dandin est un bourgeois qui vient de se marier avec Angélique de Sotenville, pour sa particule, en échange d’une bonne somme d’argent. La jeune mariée, à qui personne n’a demandé son avis, répond aux avances de son voisin, l’entreprenant Clitandre, aux yeux et à la barbe du mari cocu.
Furieux et humilié, le « nouveau noble » tente désespérément de faire reconnaître, à ses beauxparents, l’affront fait à son honneur. Dandin se retrouve face à une sourde conspiration qui réduit à néant toutes ses tentatives.
C’est l’histoire de l’arroseur arrosé ! Dandin, entré par effraction dans la petite noblesse, sera humilié, bafoué et roué de coups. Un monde où le rire n’a d’égal que la méchanceté qu’il génère.

Production : Théâtre Eurydice - ESAT
Coproduction : Thalia Théâtre

Avec le soutien du Conseil Régional d’Île de France, le Conseil Général des Yvelines, la Fondation
de France, la Ferme de Bel Ebat, la Nacelle, l’Espace Albert Camus et le Festival Orphée au théâtre Montansier


Distribution

  • Avec: Karim Adjenek, Valérie Aldabo, Cyrille Assogho, Priscillia Guillemain-Pain, Sabine Meyer, Sylvain Ribeyre, Emmanuel Vienno,t Gabriel Xerri, Felipe Zarco.
  • Mise en scène: Richard Leteurtre
  • Assistant à la mise en scène : Philippe Arvelier
  • Scénographie : Jean-Pierre Schneider
  • Création lumières : Olivier Nacfer
  • Son : Philippe Hunsinger
  • Maquillage et coiffure : Catherine Cargat
  • Création costumes et décor : Ateliers du Théâtre Eurydice - ESAT

La presse en parle...

en cours de rédaction