Fils du dragon, enfant de la lune

fils dragon

fils dragon

 

Crédit photos : Myriam Drosne

CREATION 2017

L’exil renoncer à une part de  nous, en gagner une autre ?…..
L’histoire de la famille Trân issue du Sud Vietnam, une  histoire qui pourrait s’apparenter à tant d’histoires d’exil avec leur cortège de non-dits, de ruptures, de tendresse, de déchirures et de beauté.
 Nous l’avons voulu comme un laissez passer ou se conjuguent le passé et le futur,  et ou cohabitent les vivants et les fantômes …ou coulent le Mékong et la Marne.
Texte, chant, musique du monde et les arts numériques nous guident dans cette quête d’identité et de racines.
Le Fils du dragon, enfants de la lune est l’ histoire très personnelle qui devient universelle, elle prend sa place au carrefour de nos vies et nous parle à l’oreille
Quand tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens. (proverbe africain)

Anne Barlind

Distribution

  • Comédiens / Musicien
    Marie Ann Trân
    Boun Sy Luangphinith
    Singhkéo Panya

  • Création graphique
    Nadia Nakhlé

  • Création musicale
    Singhkéo Panya

  • Scénographie / Costumes
    Laurence Ayi

  • Création lumière
    Olivier Nacfer

  • Bande son
    Philippe Hunsinger

  • Conception
    Anne Barlind

    Une coproduction Thalia Théâtre et Compagnie Paris Concert

 

La presse en parle...

"Toujours dans le numéro précédant, nous avions un interview de Marie Ann Tran, co-auteure et interprète de Fils du dragon, enfants de la lune (1). La première a eu lieu le 14 janvier à Orly. Remarquable, une belle, originale et émouvante création théâtrale, ovationnée par les quelque 400 spectateurs d'une salle qui avait fait le plein. On ne saurait trop conseiller à nos lecteurs d'aller voir les représentations à venir."
Extrait de l’éditorial de Perspectives – France/ Vietnam

"C’est un véritable poème vivant musical que cette invitation au voyage dans
les méandres de la mémoire collective et intimiste. [...] Marie Ann Trân, telle une liseuse de conte, déroule avec grâce sa petite pelote d’histoire qui trouve la force de rejoindre bien d’autres histoires, les vôtres, les nôtres, réussissant à faire vibrer leurs nombreux fils, sans pathos, avec pudeur, avec cœur !" theatreauvent.blog.lemonde.fr